Le soft-tech ou l’architecture non traumatisante, en pratique

repsofttechQui prend en compte la question de l’usage dans un projet de construction aujourd’hui ?

En contrepoint au systématique des solutions techniques dans le bâti (normes, référentiels, dispositifs), les architectes du cabinet lyonnais Arbor&Sens prônent une meilleure prise en compte des habitants.

Marine Morain et Lauréna Cazeaux ont mené avec Leroy Merlin Source en 2013 une étude dédiée à cette notion de Soft-Tech, pour redonner la main à l’humain plutôt qu’à la technique. Retour sur cette « architecture non traumatisante » qui nourrit aujourd’hui tous les chantiers du cabinet et son travail au quotidien.

Lire le reportage de Christel Leca paru dans la newsletter Leroymerlinsource le 31 janvier 2017.

Publicités
Cet article a été publié dans Articles, Reportages, Web rédaction. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s