La forêt de Boye, une histoire de familles

1922, Benoît Botton et Antoine Fedry achètent, avec cinq de leurs amis, chasseurs, 350 hectares d’étangs et de forêt dans la Dombes (Ain), à quelques encablures de Villefranche-sur-Saône et créent une SA pour gérer la réserve de chasse, la pêche d’étang et les terres agricoles. 1965, Abel Botton, neveu de Benoît, se lance dans la populiculture, destinée à équilibrer le budget de la société, dont les activités piscicoles et agricoles pourraient décliner.

2011, Pascal Botton, arrière-petit-fils de Benoît, président de la Société immobilière des Dombes depuis deux ans, perpétue la tradition, entre chasse, pêche, agriculture et peupliers.

Lire l’article de Christel Leca paru dans le Forestier Privé n°45 en juillet 2011.

Publicités
Cet article a été publié dans Articles, Portraits. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s